Pardonnez cette vulgarité, mais c'est la seule rime qui me soit venue à l'esprit et elle résume très bien cette semaine pré-semaine de vacances.

Cette semaine qui avait plutôt bien commencé (ou finit c'est selon...) par une visite shoppingesque réussie pour trouver maillots, lunettes pour PMC afin d'entamer sérieusement les préparatifs des vacances.

Et puis... Eyjafjallajökull  - je m'entraine à la prononciation pour crâner en société!- a décidé de faire son intéressant...et tout a dégénéré...

Nous avons eu une nuit de samedi à dimanche très très vraiment très courte (à cause de twins malades), un dimanche au radar qui s'est terminé aux urgences (pour pas changer, nous aimons les urgences le dimanche, c'est une sortie familiale récurrente...pffff)

Et bébédou finit hospitalisé pour bronchiolite, 12h après le premier nez qui coule. Le pied!

Bref, une semaine organisée au millimètre qui saute à pied joint dans le chaos complet!

Du coup, beaucoup de retard, ma couture prévue s'est vue une nouvelle fois reléguée loin derrière tous les impératifs induits par l'hospitalisation et le retard accumulé.

La bonne nouvelle est que j'ai reçu mon bas de maillot, je devrais pouvoir nager tranquille dans l'eau guadeloupéenne. Et ce fichu volcan ne m'empêchera pas de décoller...J'irais le reboucher s'il le faut!

En attendant, on voit des rayures partout, et celles que j'ai rapportées du magasin pour les twins ressemblent beaucoup à celle-ci. En moins cher. Et en plus petits!

P1160621 P1160622
T-shirt marinière Kiabi bébé

Voici donc un billet pour ne pas dire grand chose, si ce n'est qu'on ne fait pas toujours comme on veut dans la vie.
Que je prie tous les soirs pour que je partes en vacances sans autres anicroches
Que je me demande ce qu'il peut bien arriver ensuite
Que j'ai surtout envie de dormir et de n'avoir rien à faire/prévoir/envisager/organiser
Que 15 jours c'est beaucoup trop court...je le sais déjà ;-)