Voilà l'automne semble crier la nature;

tout d'un coup, les arbres sont devenus or

et les sols tapissés de feuilles.

Les matins sont frais voire frisquets.

Alors vite vite, j'ai trouvé les écharpes des Twins,

celles d'il y a 2 ans devenaient bien courtes à nouer.

J'ai bien appris ma leçon,

ici, les vétements et accessoires d'hiver sont avec de la laine,

sinon ils ne servent à rien!

Seulement, une des écharpes pique!

D'ailleurs faudra qu'on m'explique pourquoi parfois ça pique et parfois ça pique pas.

"ça" fait référence à la laine, évidemment!

Là, ça pique dans tous les petits cous.

Et ça craint...

Parce que j'ai la grosse flemme, moi, de retourner au magasin qui n'est pas à coté

(parce que y'a rien pas grand chose dans la petite ville du fond de la vallée)

M***** j'ai envie de dire!

L'écharpe est toute neuve quoi....

Rrrrrriiiiii *mise en marche du cerveau*

(y'a pas de révisions ni de vidange sur ces machins alors ça finit par faire de drôles de bruits)

Je vais transformer l'écharpe qui pique en écharpe qui ne pique plus

(c'est le hérisson qui serait content)

 

 Et c'est ainsi que l'écharpe chaude devint l'écharpe très chaude...

Cliché 2011-10-20 14-58-05

écharpe Orchestra (A/H 2011) qui pique, doublure en polaire grise de mon stock (vue ici et ici)

Autant vous dire qu'il n'en reste plus grand chose de la polaire grise....

Pour la marche à suivre:

on mesure son écharpe, on reporte sur son morceau de tissu

on coupe et on coud à points spécial tricot

écharpemosaïque

J'ai personnellement choisi de laisser les extrémités non doublées pour garder le coté broderie.